Le Site Technique des Industries d'Habillement au Maroc

Comment réussir son intégration en entreprise?

Clés d'or
  • Soyez attentif et étudiez bien votre entourage.
  • Laissez aux anciens le temps de vous connaître et de vous apprécier.
  • Instaurez une ligne de respect.
  • Faites preuve de discernement et de délicatesse.
  • Gardez votre sang froid et agissez avec calme.
  • Il faut être poli avec tout le monde.

Bien s'intégrer dans l'entreprise n'est pas une mince affaire. Dès l'arrivée d'une nouvelle recrue, cette dernière tente de se faire une place au sein du groupe déjà constitué. Alors comment réussir ce pas, tout en sachant que le résultat obtenu déterminera la relation que le nouvel arrivant aura avec ses collègues pour toujours?

"L'entreprise est un espace d'échange et de collaboration. Afin d'entretenir de bonnes relations, il faut instaurer autour de toi un cercle de respect. Je n'insinue pas d'ériger un mur, mais plutôt de tracer une ligne", souligne Mohamed benouarrek, directeur des ressources humaines Maghreb d'une multinationale. Et d'ajouter: "une interaction et une collaboration dans les limites du respect sont la seule garantie pour éviter des dérapages comportementaux. Il est évident que les relations doivent rester professionnelles, saines, et basées sur la franchise et la collaboration totale". Les compétences techniques ne suffisent plus à garantir l'intégration d'un nouvel élément dès ses premiers pas dans l'entreprise. Déjà, les anciens appréhendent son arrivée.

La plupart du temps le top management ne donne pas assez de détail sur la fonction de la nouvelle recrue et laisse planer le flou. Ceci fait naître une certaine crainte chez ses futurs collègues, chacun pense qu'il est là pour le remplacer et pourra créer des frictions. A ce niveau le management doit faire un effort au niveau de la communication interne. Il ne lui coûtera rien de faire une note annonçant l'arrivée du nouveau collègue, sa mission et son chef hiérarchique. En agissant de la sorte, cela évitera bien des désagréments et facilitera la tâche pour le nouvel venu.

De son coté ce dernier ne doit pas seulement compter sur ses compétences techniques pour être accepter, il doit jongler entre dimensions professionnelle et personnelle. Et surtout, il faut prendre tout son temps et observer l'entourage, tout en restant aimable et poli avec tout le monde. Laissez également aux anciens le temps de vous apprécier et de s'habituer à votre présence dans leur groupe. Et surtout, garder à l'esprit que vous venez chambouler une structure déjà existante qui a ses propres habitudes et repère. Si vous réussissez ce pas, le pari est gagné.

Les relations humaines sont complexes et les personnalités se confrontent. Au sein de l'entreprise il faut arriver à des compromis pour assurer une bonne ambiance permettant la marche du travail. Le constat général qui se fais est qu'une personne ouverte arrive facilement à construire un réseau relationnel large, car elle va vers les autres. En revanche une personne plus introvertie se contente de nouer des liens restreints avec quelques personnes du service avec les quelles il aura le plus à faire dans le cadre du travail. A défaut d'opter pour cet extrême, mieux vaut rester honnête vis-à-vis de ses collègues. S'il y a une personne qui ne peut pas s'empêcher de créer des relations amicales, il faut y aller doucement. Si vous avez peur de ne pas savoir les gérer, il est préférable de s'en priver.

Et si, par malheur des conflits éclatent malgré toutes ces précautions, grader votre sang froid et agissez avec sagesse, car il y va de votre survie dans l'entreprise. Restez attentif et identifiez les raisons de ce différend et ne partager surtout pas votre avis sur cet incident avec les autres collègues. Et ce pour ne pas ajouter de l'huile sur le feu. Et si la tension persiste, il ne faut pas hésiter à en faire part au manager car c'est à lui que revient le rôle de garantir l'harmonie du groupe

Le matin emploi
N°:13 153 Lundi 5 Février 2007