Le Site Technique des Industries d'Habillement au Maroc

Les observations instantanées

- A - Définition :

La méthode des observations instantanées ou méthode de mesure de travail par sondage est un moyen objectif d'analyse, il consiste à observer les éléments de travail pour on déduire à l'aide des calculs statistiques des conclusions relatives à ce travail sous forme de pourcentages.

La méthode des observations instantanées (M.O.I) permet d'évaluer les temps opératoires dans les ateliers de production, sans présenter les inconvénients du chronométrage, très mal perçu par les ouvriers, et établir la part de la journée du travail pendant la quelle un exécutant ou un moyen produisent du travail, et celle pendant la quelle ils ne produisent pas. Nous désignons cette notion sous le nom «d'engagement de l'exécutant ou du moyen».

La M.O.I sert à analyser les actions à caractères aléatoires qui ne peuvent être obtenu ni par chronométrage, ni par les méthodes standards de la mesure des temps.
La 1ère utilisation connue est celle qui a été faite par l'anglais TIPPETT en 1934 dans l'industrie de textile et cela pour mesurer les temps d'attente des exécutants et des machines.

- B - Principe général

Le principe de La M.O.I est d'observer d'une façon instantanée à des instants pris au hasard pendant une période déterminée l'activité ou l'inactivité d'un exécutant ou d'un moyen pour on déduire un pourcentage d'engagement avec une précision fixée à l'avance, et avec une seuil de confiance donnée ( risque d'erreur).

- C - préparation de plan d'observation

1) Définition des actions observables

  • Homme : activité, pause, absence….
  • Machine : marche, arrêt, réglage ….
  • Autres : pannes, irrégularités ….

2) Définition des postes et sections

Choisir les postes et les sections représentatifs :

  • l'atelier de coupe
  • une chaîne
  • une opératrice
  • etc.

3) Définition des points d'observation
Ceux-ci doivent être clairement définis afin que toutes les observations puissent être faites dans les mêmes conditions, sinon certains résultats pourraient être fausses suivant si les dimensions des postes sont importantes.

4) Définition de circuit (itinéraire)
Il est fixer par le chemin le plus court que doit prendre l'observateur pour effectuer les relevés sur les sujets retenus.

5) Définition de la durée du parcours
Elle est déterminée par la mesure du temps nécessaire pour accomplir l'itinéraire complet à vitesse de marche moyenne (environ 5 km/h)

6) Evaluer le résultat rechercher
Le responsable prévoit le pourcentage d'activité quel cherche, c'est une simple estimation à partir des bons de travail, pré sondage, expérience propre…

7) Calculer le nombre des observations à faire
Le nombre d'observations permettant d'avoir un taux d'engagement représentatif avec la précision souhaitée dépend du taux d'engagement réel et de la précision obtenue.

C'est pour cela que lors de la préparation de l'étude, on doit se contenter d'estimer le nombre d'observation à partir de la précision souhaitée et de l'engagement supposé.
On recalculera le nombre d'observations au fur et à mesure de l'étude pour obtenir la précision souhaitée.
Soit N le nombre total des observations à faire
Soit P Pourcentage d'engagement prévu,
Soit S le taux de précision souhaité exprimé en % :

Donc :

Nombre total des observations à faire
N.B la précision coûte chère, pour une précision de 2,5% au lieu de 5% à P estimée = 80%, le nombre des observations va passer de 400 à 1600

8) Calcul de la charge du travail (pour l'observateur)

  • a) Charge de travail :
    La durée maximal de l'étude est obtenue on se basant sur le principe de l'occupation de l'observateur à 50% de son temps pour réaliser les observations, car il doit disposer d'un temps pour le traitement progressif des résultats.
  • b) Nombre total des circuits à faire
    Nombre total des circuits à faire
  • c) durée d'observation
    Tableau des données

9) Etablissement du planning d'observation
Le planning de travail est établi en tenant compte de:

  • Nombre d'observations possible.
  • La durée du parcours.
  • Nombre de jours d'observation nécessaire
  • Degré de disponibilité de l'observateur
  • La période dans la quelle elle est préférable d'observer
a) Calcul de nombre maximum des circuits par jour
Tableau des données
b) Calcul de nombre des jours d'observation
Tableau des données

10) Détermination des dates et heures de départ des circuits
Les heures de départ sont choisies au hasard, la procédure la plus courante pour les définir est la suivante:
Tirage au hasard à partir de deux lots de petits papiers sur les quelle sont inscris les heures et les minutes (un lot pour les heures en tenant compte de l'horaire du travail et l'autre pour les minutes), chaque papier est remis au lot après chaque tirage.
Examiner les nombres à fin d'éliminer ceux qui tombent dans les heures d'inactivité.
Classer les résultats retenus dans l'ordre croissant et éliminer ceux dont la différence est inférieure à la durée du parcours.

11) L'observation
L'observation doit être instantanée, c à d limitée au coup d'œil suffisant pour noter ce qui ce passe au moment précis.

Le relevé de l'observation se fait sur un document spécialement conçus à ce Travail

12) Traitement des relevés
Faites le dépouillement
Calculez les taux d'engagement

Pour mieux comprendre, Prenez le temps de lire les exemples d'application:

- Exemple 1 - <---> - Exemple 2 -