Le Site Technique des Industries d'Habillement au Maroc

- Chronométrage -
Principes et caractéristiques d’'un bon chronométrage



Les qualités d’'un bon chronométreur

Le chronométrage doit être pratiqué par un technicien qualifié capable d'’interpréter les résultats de ses mesures, et possédant un bon contact humain facilitant les relations avec les opératrices.
Il doit posséder les qualités professionnelles suivantes :
  • L'’esprit d’'analyse : savoir découvrir les éléments qui peuvent influencer le travail.
  • La souplesse d’'esprit : savoir s’'adapter à chaque caractère.
  • La patience : ne jamais s'’énerver, recommencer les explications
  • L'’honnêteté : ne pas déformer les résultats.
  • La loyauté : reconnaître ses erreurs, avoir le courage de ses idées.
  • L'’objectivité : ne pas oublier qu’'on doit respecter le climat de confiance avec l’'opératrice.
Les caractéristiques d’'un bon chronométrage
  • Connaître la gamme de montage (les étapes successives de travail nécessaires pour confectionner un vêtement).
  • Prendre connaissance par des observations préalables du mode opératoire et des conditions matérielles de chaque poste.
  • Diviser les phases en éléments bien délimités.
  • Définir à l’'avance les tops matérialisant le début et la fin des éléments.
  • Préparer à l’'avance la feuille des relevés chronométriques, en inscrivant les éléments de travail à chronométrer.
  • Chronométrer dans la position debout pour mieux observer le travail.
  • Etre dans une position convenable pour pouvoir lire le chronomètre et écrire les relevés dans la feuille des relevés Sans faire des mouvements de tête.
  • Faire les analyses des relevés immédiatement après le chronométrage.
  • Distinguer les relevés liés directement au travail, les relevés d’'alimentation, d’'évacuation et de manipulation.
  • Relever l’'allure puis le temps de l'’élément considéré.
  • Il faut éviter, dans la mesure de possible, de chronométrer le lundi matin et le samedi et il faut arrêter avant l’'heure de sortie et ne jamais chronométrer au début de travail.


La position idéale du chronométreur

Le chronométreur doit se placer à gauche de l'’opératrice et dans le même sens, se tenir debout pour mieux observer le travail, lire sur le chrono et écrire sur la feuille des relevés sans faire des mouvements de tête.
Le chrono et le travail sont dans le champ de vision du chronométreur.