Le Site Technique des Industries d'Habillement au Maroc

- Chronométrage -
Etude de Stabilité


1 - Stabilisation du chronométreur

C’'est la précision avec la quelle le chronométreur lit les valeurs sur le chronomètre.
Elle peut se mesurer, en ce qui concerne les temps en se référant au tableau suivant, qui accorde un certain « droit à l'’erreur » dans la stabilisation selon le type de chronométrage réalisé.

Degrés de stabilisation du chronométreur

Formule
Formule de stabilisation du chronométreur
Symbole
TB : Temps de bouclage, temps réel écoulé entre le début et la fin de la séance de chronométrage.
TR : Somme des temps relevés + Les Irrégularités.

2 - Stabilisation de l’'opératrice

La stabilisation de l'’opératrice, est également appelée stabilisation du poste. C'’est le synonyme de la régularité de son travail.
Le poste est stable si :
  • Les temps d’'un travail répétitif représentent des écarts négligeables.
  • L'’ouvrière travaille à une vitesse régulière ce qui aboutit à un rendement régulier.
  • Régularités des modes opératoires.
  • L’'exécutant utilise avec efficacité son matériel (automatisme des gestes opérationnels).
  • Régularité dans le grade de qualité du travail effectué.
Le taux d'’aléas : ce taux, permet de mesurer d’'une manière objective, l'’importance des irrégularités liés au travail et de préciser si le poste est ou n’'est pas stable.
Le tableau suivant, présente les degrés de stabilisation, généralement admis dans l'’industrie de l’'habillement.

Formule de calcul du taux d’aléas

Formule de calcul du taux d’'aléas:

Formule de calcul du taux d’aléas