Le Site Technique des Industries d'Habillement au Maroc

Types de chronométrages :
avec jugement d'allure



Chronométrage de fixation de tache

Définition :
Le poste est stable, on utilise un chronométrage approfondit avec jugement d'’allure pour profiter de cette stabilisation et déterminer les temps de référence ou T0.
Ces temps sont fiables on peut les exploiter.

Objectif :
Le chronométrage de fixation de tache est utilisé pour :
  • Calculer les capacités prévisionnelles de production.
  • Equilibrer le travail aux postes.
  • Calculer les salaires aux pièces.
  • Compléter le catalogue des temps.
  • Calculer les coûts de revient de fabrication.
Méthodes :
Minimum 30 relevés chronométriques avec jugement d’'allure pour un élément ou groupe d’'éléments d’'un poste stabilisé.
Exploiter les résultats (temps relevés à l'’allure de l'’exécutant) pour les convertir en temps à l’'allure 100 : temps référence ou T0.

Chronométrage de confirmation

Définition :
Il s’'agit de contrôler le temps déterminé par le chronométrage de fixation de tache.
En général, c’'est une comparaison de ces temps avec les temps passés réellement à la production.

Objectif :
Rectifier les temps alloués ou les confirmer.
La demande de confirmation peut être faite par:
  • Le chronométreur ou le chef d’'atelier: grands écarts entre les réels et prévisionnels.
  • L'’opératrice ou son chef : les temps leur paraissent très courts.
  • La direction : les temps lui paraissent très longs.
Méthodes :
  • Vérifier si les conditions de travail sont les mêmes.
  • Réaliser 20 à 30 relevés par élément de travail avec le jugement d'’allure.
  • Faire le Dépouillement des relevés (temps - allure) pour convertir ces temps en temps références T0.
  • Si les résultats sont proches, le temps prévu est juste.
  • Dans le cas contraire, on doit refaire le chronométrage de fixation de tache.