Le Site Technique des Industries d'Habillement au Maroc

Types de chronométrages :
sans jugement d'allure



Selon le stade de travail (préparation, production ou contrôle) on peut définir Deux grandes Catégories de chronométrages :

- 1 Chronométrage sans jugement d’'allure
- 2 Chronométrage avec jugement d’'allure

Pour chaque catégorie on a deux types de Chronométrages :

Chronométrage de diagnostic

Définition :
Diagnostiquer c’'est déterminer la nature d’'une maladie.
Au niveau d’'un poste de travail ou d'’une chaîne de production, on constate plusieurs types d'’anomalies :
- Attente de travail. - Cumul des pièces (retard). - Malfaçon et qualité instable. - Non respect des délais de fabrication.

Objectif :
Localiser le ou les postes responsables du mauvais fonctionnement et identifier les facteurs qui déterminent les anomalies.

Méthodes :
2 à 3 relevés chronométriques pour chaque poste de travail sans jugement d’'allure.

Exemple :
exemple d'’un chronométrage de diagnositc
Le poste 1 produit chaque heure, 15 pièces de plus par rapport au poste 2, donc cumul de pièce pour ce dernier.
A la fin de la journée, nous aurons 136 pièces en attente sur le poste 2.
De même, le poste 3 est toujours en attente de travail car sa capacité de production horaire est supérieure à celle du poste 2 d’'environ 20 pièces
La production perdue pour le poste 3 et les postes suivants en une journée est environ 177 pièces.
Donc il faut s'intéresser au poste 2 qui est à l'origine du mauvais fonctionnement du groupe.

Télécharger la fiche de chronométrage de diagnostic
Télécharger

Chronométrage d'étude

Objectif :
Après le chronométrage de diagnostic, approfondir l'’analyse, pour découvrir les causes des anomalies et y porter remède.
Le chronométrage d’'étude a pour but de :
- Déterminer un temps approximatif pour un élément ou groupe d'’éléments de travail.
- Etudier la stabilisation du poste.

Méthodes :
10 à 15 relevés chronométriques par élément ou groupe d'’éléments de travail sans jugement d'’allure.

Exemple :
exemple d’un chronométrage d’étude
Pour étudier la stabilisation de l’'opératrice, il faut calculer le taux d’'aléas pour chaque élément de son travail :
formule de calcul du taux d’aléas
Le taux d’'aléas du 1er élément (Prendre) est inferieur à 50%, donc il est stable. le temps moyen d’'exécution de cet élément est 19,7 cmn.
Les deux autres éléments ont un taux d'’aléas qui dépasse 50%, donc les deux éléments ne sont pas stables.
Conclusion :
Il faut chercher les causes exactes de ces irrégularités et y trouver des solutions :
- Changement du mode opératoire.
- Formation de l'’exécutant.
- Etc.…

Télécharger la fiche de chronométrage d'étude
Télécharger